Les ressources en compétition : 3-5 octobre 2013, Rome - Programme

École française de Rome, Università degli studi Roma Tre, Université Paris 1 – LAMOP (UMR 8589), Université Paris-Ouest Nanterre-La Défense, Université Paris-Est Marne-La-Vallée, Università degli studi di Padova, Université de Limoges, Institut Universitaire de France

************************************************************************

Les ressources matérielles sont un élément fondamental de la compétition dans les sociétés médiévales mais cet aspect n’a guère été traité dans les études récentes sur les élites et les sociétés politiques. L’attention portait surtout sur les systèmes de valeurs qui présidaient aux actions des uns et des autres, spécialement des nobles, ce qui tendait à mettre au second plan les implications matérielles au sens large, alors que l’intérêt pour les ressources et leur usage reste central dans la perspective de l’histoire économique comme dans l’étude des sociétés paysannes. Après les réunions précédentes de Francfort (La compétition dans les sociétés du haut Moyen Âge, juin 2011, actes publiés aux éditions Brepols, automne 2012), de Paris (Genre et compétition, octobre 2011) et de Limoges (Compétition et sacré au haut Moyen Âge : entre médiation et exclusion, juin 2012), la rencontre de Rome se propose donc de réfléchir sur le lien entre la compétition dans les sociétés du haut Moyen Âge et les ressources matérielles (terres, églises et monastères, biens meubles, hommes), en tentant de répondre aux questions suivantes : à quels niveaux sociaux et entre quels acteurs les ressources pouvaient-elles être elles-mêmes l’un des objets de la compétition? Dans quelle mesure et par quels moyens la compétition sollicite-t-elle ou impose-t-elle de mobiliser des ressources, et à travers quels canaux? La disponibilité ou la rareté des ressources influe-t-elle sur les formes de la compétition, dans les mêmes conditions et à parité de niveau social? Quelles ressources étaient-elles mobilisées selon les divers types de compétition?
L'objectif est de prendre en considération la variété des milieux sociaux et institutionnels de l’Europe occidentale du haut Moyen Âge, de la famille aux élites politiques et religieuses, aux sociétés rurales, en contribuant à l’établissement d’une typologie et si possible d’une périodisation des relations entre compétitions et ressources.

************************************************************************

Programme

Jeudi 3 octobre 2013 - 9.30
Università Roma Tre

Vito LORÉ (Università Roma Tre)
Accueil et introduction

Héritages
Présidence : Régine LE JAN (Université Paris 1 - LAMOP)

Cristina LA ROCCA (Università di Padova) e Ignazio TANTILLO (Università di Cassino)
Le molteplici risorse del sottosuolo

Guy HALSALL (University of York)
Competition in early medieval politics: material and ideological aspects

Tiziana LAZZARI (Università di Bologna)
Scontri in famiglia: madri vedove, figli maschi e la gestione del patrimonio familiare (secoli VIII-X)

Discussions

15. 00
Pouvoir politique: les enjeux
Présidence : Jean-Claude MAIRE VIGUEUR (Università Roma Tre)

Giuseppe ALBERTONI (Università di Trento)
Ad terminos Sclavorum: la competizione per il controllo delle risorse nella regione tra Drava e Sava (secoli IX-XI)

Matthias HARDT (Universität Leipzig)
The importance of the slave trade for the Slavic princes of the early and high Middle Ages

Discussions

Rodolphe KELLER (Université Paris-Est)
Prédation et appropriation des biens de prestige dans le monde franc (VIIIe-IXe siècles)

Adrien BAYARD (Université Paris 1),
Accumuler, consommer et exhiber les ressources. Les lieux de pouvoir dans l’Auvergne des IXe et Xe siècles.

Lucie MALBOS (Université Paris 1)
Les ressources en compétition dans des territoires scandinaves disputés (première moitié du XIe siècle)

Discussions

Vendredi 4 octobre 2013 - 9.30
École française de Rome
Présidence : Geneviève BÜHRER-THIERRY (Université Paris-Est Marne-la-Vallée)

Philippe DEPREUX (Université de Limoges)
Les enjeux des partages territoriaux au haut Moyen Âge: l'acquisition de terres et de richesses? le contrôle des hommes?

Pouvoir politique: les règles

Josiane BARBIER (Université Paris-Ouest)
Compétitions entre agents du fisc, aristocrates et paysans autour des ressources naturelles et animales

Jean-François BOYER (Université de Limoges)
Compétitions autour de l’aurum pagense dans les royaumes mérovingiens

Discussions

Giacomo VIGNODELLI (SISMEL - Firenze)
Le regole della competizione per i beni fiscali e il loro sovvertimento: Ugo di Provenza e le aristocrazie del regno italico (926-945)

Giovanna BIANCHI (Università degli Studi di Siena) e Simone COLLAVINI (Università degli Studi di Pisa)
Risorse e competizione per le risorse nella Toscana dell’XI secolo

Discussions

15.00
Présidence : François BOUGARD (Université Paris-Ouest Nanterre la Défense)

Alessio FIORE (Università degli Studi di Torino)
I castelli strumento e oggetto della competizione per le risorse economiche (Italia centro-settentrionale, secc. X-XI)

Églises

Horst LÖßLEIN (Université de Limoges)
Les ressources en compétition: les conflits concernant Saint-Vaast et Saint-Servais de Maastricht entre les Grands et Charles III "le Simple"

Marco STOFFELLA (Università di Verona)
Risorse ecclesiastiche nella Toscana altomedievale (750-1050)

Discussions

Emilie KURDZIEL (Fondation Thiers)
Acquérir par la plume. Faux en écriture, clergé et compétition pour les ressources (royaume d'Italie, Xe-XIe siècles)

Thomas KOHL (Universität Tübingen)
Monasteries in Anjou and their resources in the 11th c. - between competition and conflict

Discussions

Samedi 5 octobre 2013 - 9.30
École française de Rome

Échanges
Présidence : Hans-Werner GOETZ (Universität Hamburg)

Chris LOVELUCK (University of Nottingham)
La dynamique entre richesse portable et statut social dans les ports et zones maritimes et fluviales du nord-ouest de l'Europe (c. 650-1000)

Alessia ROVELLI (Università della Tuscia)
La moneta nella competizione altomedievale

Laurent FELLER (Université Paris 1 - LAMOP)
Conclusions

************************************************************************

Comité scientifique
François Bougard (Université Paris-Ouest), Geneviève Bührer-Thierry (Université Paris-Est), Philippe Depreux (Université de Limoges), Stéphane Gioanni (EFR), Cristina La Rocca (Università di Padova), Régine Le Jan (Université Paris 1), Vito Loré (Università Roma Tre)

Contacts
École française de Rome
Stéphane Gioanni
Directeur des études médiévales
Grazia Perrino
Secrétariat des études médiévales
Piazza Farnese, 67 – 00186 Roma
Tél. (+39) 06 68 60 12 48 - secrma(a)efrome.it